16/01/2016

20160116_133028

17 élèves à être restés dans mes pattes depuis qu’ils sont passés sur mon estrade, à garder une mèche de mes cheveux pour ne pas que je m’éloigne trop. Presque 17 ans en arrière pour la plus « vieille ».

C’est beaucoup à enfanter pour un seul corps.

Alors, que dire des 36 qui se sont joints à eux en un week end ? Fidèles à nos souvenirs, ils ont répondu, le sourire aux lèvres et le cœur au bout des doigts sur ma page secrète bleue nostalgie.  

Ils sont mon vivier de talents, ma mine d’or, mon inspiration !

Aujourd’hui, je leur demande de souffler sur l’enveloppe qui part chez un éditeur. A l’intérieur, une histoire, des dessins, du bonheur.

Ils croient en moi comme je crois en chacun d’eux.

Bref, ils ont intérêt à me porter bonheur, sinon je leur fous une punition bien méritée.